A Toulouse comme ailleurs, Arrêt des expulsions ! Baisse des loyers et de l’énergie ! Un logement stable et décent pour tou-te-s

Manifestation le 16 mars
lundi 11 mars 2013
par  fsu31
popularité : 60%

Le 16 mars 2013 sonne le retour des expulsions de logements, l’angoisse pour des milliers de familles et de personnes d’être jetées sur le trottoir et d’y rester. Le changement de gouvernement n’a pas changé grand chose.
Depuis 2000 le nombre d’expulsions a doublé, comme le nombre de sans logis, à mesure que les loyers et l’immobilier ont flambé, que la précarité salariale, la pauvreté se sont étendues, que les prix de l’énergie, des transports, des soins, ou des produits alimentaires se sont emballés…
Le logement cher, c’est le résultat des politiques libérales, qui ont permis aux spéculateurs, aux bailleurs privés et aux milieux de l’immobilier de s’enrichir, sur le dos des salariés et des couches populaires : les profits locatifs ont grimpé de 70% en 10 ans.
Alors qu’il faudrait résolument baisser les loyers, cesser les expulsions, abroger les lois qui précarisent les locataires et le logement social, réquisitionner et mobiliser massivement les logements et les bureaux vacants, les résultats se font attendre, dans un contexte de rigueur budgétaire, de renoncements, de baisse de la construction de HLM.

Assez de paroles, des actes !

Quelques timides avancées ont été octroyées, comme l’arrêt des expulsions de prioritaires DALO, une promesse d’application de la loi de réquisition, l’annonce d’une future loi sur le logement, mais c’est très insuffisant pour réparer les dégâts des années d’or de la spéculation.
Nous appelons à nous mobiliser pour de vraies mesures en faveur du logement social, des locataires, des sans logis, des galériens du logement et pour exiger :
-  L’arrêt des expulsions, de tout type d’habitation ;
- La baisse immédiate des loyers et des charges ;
- Le respect du DALO et du droit à un hébergement, avec un programme massif de mobilisation et de réquisition de logements et de bureaux vacants ;
- Le renforcement des droits des locataires, particulièrement le droit au maintien dans les lieux, la suppression des sous-statuts locatifs …
- La création d’un service public du logement pour : produire 200 000 vrais logements sociaux par an, agir contre la spéculation, lutter contre les taudis et les abus, faire respecter le droit au logement décent et accessible…
- L’abrogation de la loi Boutin et des mesures de marchandisation des HLM ;
- Pour financer les HLM nécessaires : doublement du plafond du Livret A et centralisation à 100% par l’Etat, suppression de la TVA et rétablissement du 1%.

[(

MANIFESTATION
SAMEDI 16 MARS à 14H
Place Saint-Etienne

)]
Premiers signataires : ATTAC, CGL, CGT, CDAFAL, CNL, CSF, Enfants de Don Quichotte, Fondation Copernic, DAL, FSU, Goutte d’Eau, HALEM, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, Sud Santé Sociaux, USP, Union Syndicale Solidaires, Syndicat des Avocats de France, Syndicat. de la Magistrature, Les Alternatifs, CA-GA, FASE, GU, PG, NPA


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 22 septembre 2017

Publication

253 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
1 Site Web
2 Auteurs

Visites

14 aujourd’hui
11 hier
28395 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté