vendredi 16 novembre 2018
par  fsu31

Un vent de colère souffle sur notre département comme dans tout le pays.

Premiers signataires : CGT31, FSU31, Solidaires31, PCF, PG, FI, NPA, Ensemble, Mouvement de la Paix

Un vent de colère souffle sur notre département comme dans tout le pays


Chaque mois sont plus nombreux les salarié.e.s, retraité.e.s et privé.e.s d’emploi qui n’arrivent plus à boucler leur budget. La hausse régulière et conséquente du carburant appauvri celles et ceux qui n’ont d’autres choix que la voiture individuelle pour les actes de la vie courante. Et, alors que l‘hiver s’annonce, la hausse des prix du gaz, de l’électricité, du fuel et des chauffages collectifs aggrave encore le quotidien.

En même temps que les profits financiers et patronaux explosent le gouvernement Macron Philippe accentue sa politique de classe, au service des riches. Il impose, pour la grande masse de la population, la réduction des droits sociaux et une politique fiscale particulièrement injuste et inégalitaire. S’y ajoutent la fermeture de nombreux établissements publics et la suppression de milliers de postes de fonctionnaires, accentuant encore le sentiment d’abandon pour toutes celles et ceux qui vivent loin des métropoles.
La colère qui gronde est légitime et salutaire. Avec raison, elle met en cause la politique dictée par le MEDEF et mise en œuvre par le Président de la République et son gouvernement, notamment en matière fiscale. Les groupes capitalistes, patronat et banques en tête, avec leurs profits exponentiels sont les vrais responsables et les bénéficaires du désespoir social et de la crise climatique.
Pour Macron, comme pour ses prédécesseurs, le capitalisme est un dogme. Pour nous c’est un drame : Les inégalités sociales accroissent la paupérisation de larges franges de la population et accentuent les atteintes à l’environnement et accélèrent le réchauffement climatique.
Le gouvernement tente de justifier ses choix politiques, les augmentions des taxes sur les carburants, par l’urgence écologique. C’est un mensonge car on le sait, le produit de ces taxes sert avant tout à augmenter le budget de l’Etat et non à contribuer à la transition énergétique et écologique !
Non seulement le pays ne réduit pas la production de gaz à effet de serre, mais il l’augmente ; non seulement il ne réduit pas l’utilisation des pesticides, mais il l’augmente ; non seulement il ne diminue pas l’artificialisation des sols, mais il la poursuit. La fermeture des services publics de proximité, des gares et voies ferrées secondaires, la concentration des emplois dans les métropoles ne font que renforcer la tragédie climatique en cours et accroitre les difficultés quotidiennes de millions d’entre nous. De plus, cette « écologie punitive » sert de prétexte et de moyen pour exonérer les grands groupes de la fiscalité dont ils devraient s’acquitter en la transférant sur les ménages !
MEDEF et gouvernement sont les vrais responsables de la crise en cours car la politique qu’ils mènent dans les transports comme dans les autres domaines, n’est ni cohérente avec l’urgence climatique ni juste socialement. Aucune mesure ambitieuse n’a été prise pour financer les alternatives à la voiture et aider ceux qui n’ont pas les moyens de se déplacer autrement. Cette prétendue fiscalité écologique épargne les secteurs les plus polluants et émetteurs de gaz à effet de serre, comme les trafics aérien et maritime ou le transport routier de marchandises.
L’urgence sociale et l’urgence écologique sont indissociables, on ne répondra pas à l’une sans répondre à l’autre. La politique gouvernementale aggrave l’une et l’autre et espère diviser celles et ceux qui en sont les victimes.
Les travailleuses et les travailleurs de notre département, qu’ils soient actifs, retraités ou privés d’emploi ont bien compris que c’est par leur mobilisation qu’ils obtiendront satisfaction.
Des mesures d’urgences sociales et écologiques sont prioritaires :
 Une augmentation générale des salaires avec l’égalité salariale femmes-hommes, ainsi que des pensions, des indemnités chômage, et des allocations sociales sur la base d’un SMIC à 2000 € et leurs indexations sur les prix pour redonner du pouvoir d’achat à tous/toutes.
 La reconquête d’une sécurité sociale de haut niveau
 L’arrêt des suppressions de postes et des fermetures des services publics, et la réouverture
de services publics et sociaux de proximité pour répondre aux besoins des populations
dans une organisation équilibrée des territoires,
 L’arrêt de la défiscalisation du kérosène dans le transport aérien. Développer et favoriser
le ferroviaire pour les transports de marchandises et les transports collectifs.
 Mettre un terme aux politiques centrées sur la voiture et mettre en place un réseau public, gratuit, de transports en commun accessible à tous et desservant l’ensemble du
département.
 La mise en œuvre d’un plan de construction de logements sociaux et de rénovation
écologique de l’habitat accessible à tous
 Création partout où elles n’existent pas, de régies publiques de l’eau
 La lutte contre l’étalement urbain.
 Un aménagement équilibré du territoire qui passe par la lutte contre la concentration de l’activité sur les métropoles, véritables « territoires entreprises » au seul service des grands groupes donneurs d’ordres et de leurs actionnaires. C’est cette politique qui conduit à ce que 73% de l’emploi de notre département soit concentré sur les 31 communes (sur 589) de la métropole, générant des centaines de milliers de déplacements journaliers, dont la majorité pour le domicile/travail.
 Le soutien à une agriculture paysanne privilégiant les circuits courts et les productions bios pour permettre à toutes et tous l’accès à une alimentation de qualité.
Associations, syndicats et partis politiques engagées dans le département pour la justice sociale et climatique, nous appelons ensemble à la mobilisation sociale, écologique et citoyenne contre la politique de Macron-Philippe, tout en refusant les boucs émissaires habituels des discours racistes, antisémites ou xénophobes.
Nous appelons à une autre répartition des richesses et à l’urgente nécessité de placer la transition écologique et solidaire au cœur de toutes les décisions pour notre avenir et celui de la planète.
Ce sont les mobilisations multiples dans les entreprises comme dans la rue, par la grève et par l’action, qui permettront de peser sur les décideurs publics ou privés pour que ces changements s’imposent.


Articles les plus récents

mercredi 14 novembre 2018
par  fsu31

NON A LA LIQUIDATION DES CIO ET DU SERVICE PUBLIC NATIONAL D’ORIENTATION

NON A LA LIQUIDATION DES CIO ET DU SERVICE PUBLIC NATIONAL D’ORIENTATION
Repoussée en 2003 et en 2013, la régionalisation de l’orientation scolaire menace à nouveau. L’Etat s’apprête aujourd’hui à céder les DRONISEP aux régions, se dessaisissant ainsi de l’information sur les formations et rompant l’égal (...)

jeudi 8 novembre 2018
par  fsu31

9 octobre grève interpro et manifestation : 14 heures place Arnaud Bernard

Le 9 octobre, ensemble à la conquête d’un autre avenir !
Il est urgent de revendiquer :
une augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux pour gagner du pouvoir d’achat ; -la réalisation concrète de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
un service public de (...)

mercredi 3 octobre 2018
par  fsu31

MANIFESTATION - Avortement : les femmes décident !RDV à 17h30 au métro Saint Cyprien

MANIFESTATION - Avortement : les femmes décident ! Partout dans le monde, le droit à l’avortement est attaqué .
En France le droit à l’IVG existe dans les textes, mais celui-ci est entravé par les baisses drastiques des moyens, ou encore par la clause de conscience abusive que revendiquent certains (...)

vendredi 28 septembre 2018
par  fsu31

Rassemblement contre la hausse des effectifs dans le second degré : 14 heures rectorat de Toulouse

Les effectifs à plus de 30 en collège et des classes à 36 en lycée se multiplient en cette rentrée, certains établissements sont mobilisés face à une situation inacceptable.
Un rassemblement se tiendra à 14 heures devant le rectorat de Toulouse pour dire notre opposition à la dégradation des conditions (...)

mercredi 26 septembre 2018
par  fsu31

Mobilisation le 28 juin rassemblement devant le CHU Purpan de 12h à14 h

Mobilisation interprofessionnelle du 28 juin rassemblement à l’appel de la CGT et de la FSU de 12 h à 14 h CHU Pierre Paul Riquet à Purpan

vendredi 15 juin 2018
par  fsu31

CGT- FSU : RASSEMBLEMENT jeudi 7 juin 11h30 / 14h parvis Hôtel du département à l’occasion de la venue du 1er ministre.

Rassemblement à l’appel de la CGT et de la FSU
Le premier ministre vient à Toulouse pour mettre en musique sa politique libérale, accompagné de quelques ministres et accueilli à bras ouvert par la municipalité.
Faisons entendre une autre voix, celle de la résistance au libéralisme, contre la casse (...)

mercredi 6 juin 2018
par  fsu31

Le 26 mai Une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité !

Le 26 mai Une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité !
A Toulouse, comme dans toute la France, tous ensemble manifestons à 14h, Place Jeanne d’Arc
Nous sommes face à un enjeu de civilisation où le tous ensemble doit l’emporter sur le " seul contre tous " !! Avec Macron aux (...)

jeudi 24 mai 2018
par  fsu31

En grève et en manifestation, le mardi 22 mai : Toulouse à 14h place St Cyprien et Saint-Gaudens à 14h30, Place Jean Jaurès

Égal accès au Service Public, partout, pour toutes et tous Public Privé, les salariés et la Jeunesse Ensemble pour les salaires, l’emploi et la protection sociale
Les neuf organisations syndicales représentatives dans la Fonction publique appellent l’ensemble des personnels de la Fonction (...)

dimanche 20 mai 2018
par  fsu31

Rassemblement monument aux Morts jeudi 17 à 18 heures.

Elisabeth BORNE, ministre des transports, tiendra jeudi 17 à 19h30 à la préfecture une réunion de promotion de la politique de Macron et de son gouvernement.
La CGT et la FSU engagées dans les mobilisations sociales en défense des services publics et du statut de fonctionnaire, des salaires, des (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé au total

Brèves

12 octobre 2016 - Mobilisation contre le TAFTA et le CETA le samedi 15 octobre

Rassemblement 15 heures à Toulouse Square Charles De Gaulle

2 décembre 2014 - Solidarité avec le peuple palestinien.

L’Université Populaire de Toulouse et le Collectif Solidarité Palestine 31 invitent Pascal (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 16 novembre 2018

Publication

296 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
1 Site Web
2 Auteurs

Visites

22 aujourd’hui
79 hier
36361 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés